Quand partir ?

Un pays unique et imprévisible qui se visite à toutes les saisons !
@ajr_images
homme-cultivateur-caf-colombie

Meilleure période pour visiter la Colombie


Vous trouverez dans cette rubrique, tout ce que vous devez savoir sur ce que peuvent être les meilleurs moments pour programmer votre voyage en Colombie.

#1- Les Caraïbes

La côte Caraïbe qui s’étend sur 1600 km et offre une diversité de paysages unique entre plages paradisiaques, jungle tropicale, montagne et îles coralliennes bénéficie d’une abondance de climats que nous nous plaisons à vous décrypter.

Sur la côte Caraïbe, le climat est tropical et les pluies sont plus ou moins abondantes selon la saison. Les températures restent élevées toute l’année avec une moyenne proche de 25°C et une humidité relativement importante, particulièrement entre les mois de mai et novembre. Il faut également savoir que les plages sont très fréquentées par les colombiens de mi-décembre à mi-janvier et par les étrangers pendant les mois de juillet et août.

Un peu plus au nord, dans la péninsule de la Guajira dont la plus grande partie est occupée par le désert du même nom, le climat est chaud et la température moyenne annuelle est de 27°C. Le phénomène des alizés soufflant vers l’équateur et gagnant en chaleur à mesure qu’ils s’y approchent, absorbent l’humidité et dessèchent ainsi le sol de la Guajira lorsqu’ils le traversent.

Toujours dans cette région, au cœur du parc national de la Sierra Nevada de Santa Marta, les températures peuvent varier entre 0°C et 27°C selon les niveaux, participant ainsi à la richesse de la faune et la flore. Ainsi sommets enneigés et forêts tropicales se rencontrent pour former l’une des réserves de biosphère les plus incroyables de la planète.

#2- Le Pacifique

La côte Pacifique de la Colombie possède un climat tropical très humide tout au long de l’année. Figurant parmi les zones les plus humides de la planète, les températures moyennes restent néanmoins élevées et oscillent entre 22°C et 30°C. Ce climat alimente la richesse de la faune et de la flore des nombreux parcs naturels présents dans la région.

#3- Les Andes

Les Andes colombiennes qui se divisent en trois cordillères distinctes (orientale, occidentale et centrale) bénéficient d’un climat sujet à variation en fonction de la hauteur à laquelle on se situe. On distingue ainsi trois grandes zones climatiques :
– Les zones situés en deçà de 900 mètres d’altitude appartiennent à la Tierra Caliente et bénéficient d’un climat tempéré alternant saison sèche et saison pluvieuse à deux reprises au cours de l’année : d’avril à juin puis de septembre à novembre pour la période des pluies puis de décembre à mars et de juillet à août pour la saison sèche.
– Les zones situées entre 900 et 2000 mètres appartiennent à ladite zone de Tierra Tamplada.
– Au-delà, de 2000 mètres à 3000 mètres, nous arrivons au troisième étage climatique : la Tierra Fria, où se situe sa capitale, Bogota. Il est bon à noter qu’en dehors des températures qui s’amenuisent pour atteindre un niveau moyen compris entre 10°C et 17°C, les périodes de saison sèche et de saison des pluies restent les mêmes que pour la Tierra Caliente.

Ainsi au cœur du fameux triangle d’or du café que forment Manizales, Pereira et Armenia, les contrastes sont à l’honneur et on y trouve autant des régions chaudes qui bordent le fleuve Cauca que des pics enneigés sur les sommets de la Cordillère des Andes dont le plus haut culmine à 5775 mètres d’altitude.

A Bogotá, située à 2640 mètres d’altitude, en plein cœur de la cordillère orientale, le climat est doux et tempéré et les températures plutôt stables tout au long de l’année. Elles oscillent entre 17°C et 22°C l’après midi et peuvent descendre entre 9°C et 13°C le soir. Les précipitations, quant à elles, sont semblables à celles caractéristiques de la région andine.

#4- L’Amazonie

Au cœur de la jungle amazonienne, le climat est chaud et humide tout au long de l’année. Les températures moyennes annuelles varient de 24 à 27°C et les vapeurs d’eau dégagées par la forêt alimentent les pluies quotidiennes qui participent au développement exceptionnel de la faune et de la flore de cette vaste région naturelle. C’est grâce à elles également que l’une des biodiversités les plus riches au monde y a élu domicile entretenant ainsi sa réputation de « Poumon de la Terre ».

#5- Los Llanos

Région frontalière du Venezuela, la région est dominée par une vaste plaine, « Les Llanos », qu’on peut facilement comparer à la pampa argentine. Région de type savane traversée par de nombreux cours d’eaux, le climat de cette région se caractérise par une saison sèche et une saison humide bien définies et des températures élevées toute l’année. Ainsi la saison humide est comprise entre les mois d’avril et novembre et cumule ainsi près de 95% du niveau de précipitations annuelles de la région. A l’inverse, la sécheresse intense survient elle durant les mois de décembre à avril. La température annuelle moyenne est de 27°C avec très peu d’écart entre les mois les plus chauds et les mois les plus froids, en revanche l’amplitude journalière peut varier de 13°C à 17°C.

La saison sèche en Colombie

La saison sèche en Colombie
La Colombie peut se visiter à n’importe quel moment de l’année. Si la saison sèche est privilégiée (décembre-janvier et juillet-août) pour profiter pleinement de l’éventail d’activités qu’offre le pays, sachez qu’il s’agit aussi d’une saison de plus forte affluence.
Voir l‘article
palmier-géants-vallée-cocora-colombie

La saison des pluies en Colombie

La saison des pluies en Colombie
Comme bien des pays caractérisés par un climat de type tropical, la Colombie subit l’influence de l’humidité propre à ce climat. Si les températures restent constantes tout au long de l’année, le niveau et l’intensité des pluies varient d’une saison à l’autre.
Voir l‘article
saison-pluie-rain-forest-colombie
Un voyage sur-mesure en Colombie ?
Personnaliser votre voyage
plan-café-graine-plante-colombie