La cuisine colombienne : richesse et diversité

Tour d’horizon de cinq spécialités culinaires locales qui en plus de vous rassasier auront le mérite de vous plonger au cœur de la Colombie authentique :


#1 – L’ajiaco

Spécialité culinaire originaire de Bogota, l’ajiaco est une soupe à base de plusieurs variétés de pommes de terre, de poulet et de maïs. Il en existe autant de recettes qu’il y a de régions. Plat andin par excellence puisque tous les produits qui la composent sont cultivés localement, cette soupe généreuse, agrémentée de crème épaisse, de câpres et d’avocats avant d’être consommée, est suffisamment riche pour être considérée comme un plat complet se suffisant à lui-même. Vous l’apprécierez après un trek dans la région ou par une fraîche nuit bogotanaise.

ajiaco


#2- Le bandeja paisa

Figurant parmi les plats les plus connus du pays, le bandeja paisa est originaire, comme son nom l’indique, de la région Paisa. L’histoire de ce plat remonte aux origines de la région d’Antioquia dans les Andes. Les paysans de la région avaient pour habitude de consommer ce plat consistant qui leur apportait l’énergie nécessaire pour tenir toute une journée de dur labeur dans les champs. Il fait aujourd’hui figure de « plat national » et il vous sera difficile de passer à côté lors de votre voyage en Colombie. Il contient traditionnellement 14 ingrédients : des haricots rouges, du riz blanc, du boeuf haché, de la sauce hogao, un chicharron, un chorizo, un boudin noir, un œuf frit, des galettes de bananes plantain, des avocats, des tomates, une arepa, de la mazamorra et du refai.

bandeja paisa


#3 – Les tamales

Elaborés à partir de pâte de farine de maïs et aussi variées que nos fameux sandwiches, les tamales sont des « papillotes » amérindiennes. Farcies de viande, de poisson, de fromage ou de légumes préparés, elles sont cuites à la vapeur dans de grandes feuilles de maïs séchées, de bananiers ou d’avocatiers. Becs sucrés ? Vous trouverez de nombreuses déclinaisons sucrées et pourrez en consommer à envie, à toute heure du jour ou de la nuit. Vous ne pourrez pas les rater, elles sont présentes sur tous les étals de marché ! Arrêtez-vous et goûtez-en de toutes les régions, de préférence chaudes !

tamales


#4 – Les arepas

Très populaire en Colombie et au Venezuela, l’arepa est un petit pain rond à la farine de maïs. A consommer natures ou garnis de viande, de haricots, de fromage ou d’œufs, ils se consomment aussi bien au petit déjeuner qu’en guise de « pain » accompagnant un plat complet. Comparable à la fameuse baguette française, on en trouve à chaque coin de rue et chaque région possède sa propre variante. Ruez-vous sur ces petits délices les yeux fermés !

arepas merguez


#5 – Les empanadas

Célèbres dans toute l’Amérique du Sud, les empanadas figurent parmi les spécialités culinaires incontournables lors d’un voyage en Colombie. A la différence des autres pays d’Amérique latine qui ont plutôt tendance à les confectionner avec de la farine de blé et les cuire au four, les empanadas colombiennes sont réalisées à partir de farine de maïs et frites dans l’huile. Garnies de pommes de terre, de viande hachée ou de sauce hogao, elles se consomment aussi bien au goûter, qu’à l’heure de l’apéro ou en entrée ! Assaisonnez-les de poivre et de coriandre, rehaussez-les de citron et trempez-les dans une sauce piquante pour une expérience gustative des plus explosives de votre voyage en Colombie !

empanadas